Se former à distance : mon retour d'expérience en Executive MBA Entrepreneuriat avec Visiplus Academy

Je souhaite aujourd’hui vous faire part de mon expérience de formation à distance en Executive MBA Entrepreneuriat à l’ère du digital avec l’organisme Visiplus Academy.

Début 2019, je me risque à un projet un peu fou : reprendre des études supérieures et valider un diplôme de niveau 1 (bac+5).

Avec 17 années d’expérience dans le domaine numérique, je suis passé par plusieurs postes et entreprises intéressantes. Seulement voilà, je fais régulièrement face à un problème de taille : mon dernier diplôme obtenu –une licence professionnelle d’assistant chef de projet web en 2006– est totalement dépassé. Cette licence n’est plus valorisable, en décalage avec mes acquis professionnels, mes fonctions et mes responsabilités.

La France étant un pays où le diplôme est aussi important que l’expérience acquise sur le terrain, renforcer ma crédibilité / légitimité sur le marché de l’emploi a toujours été l’une de mes préoccupations. Il fallait donc bien solutionner ce problème un jour.

C’est un peu par hasard qu’une solution se présente à moi à la fin de l’année 2018…

Prise de contact, choix de la formation et financement

Je suis contacté par un conseiller en orientation professionnelle de l’organisme de formation Visiplus Academy en décembre 2018.

Cet interlocuteur prend contact avec moi car l’une de mes collègues de l’époque, suit une formation certifiante sur la mesure de la performance d’un projet numérique. Si je connaissais Visiplus pour ses activités d’agence en marketing et communication digitale, je connaissais beaucoup moins leur activité de formation.

Nous échangeons à plusieurs reprises avec ce conseiller sur mon parcours et sur leur offre de formation. Celle-ci se compose de cycles diplômants en Mastère ou Executive MBA. Des titres de niveau 7 (EU) / niveau 1 (FR) inscrites au RNCP, le Répertoire National des Certifications Professionnelles.

Très rapidement, je me positionne sur la formation “Executive MBA Entrepreneuriat à l’ère du digital”. Je possède plusieurs années d’expériences en marketing et communication digitale et souhaite acquérir de nouvelles compétences. Pour financer cette formation, le marché proposé est le suivant : mettre à contribution mon crédit d’heures de DIF & CPF puis, supporter un faible reste à charge avant d’intégrer la formation.

J’accueille la proposition avec enthousiasme : cette formation est estimée à 21 600€ TTC pour 630 heures de formation et le reste à charge s’élève à 1500€ environ.

Quelques formalités administratives et une validation OPCO plus tard, me revoilà étudiant pour décrocher ce fameux Executive MBA en Entrepreneuriat !

Formation à distance : executive MBA Entrepreneuriat à l'ère du digital de Visiplus Academy

La formation va durer 9 mois environ. Elle démarre officiellement en avril 2019 et se termine le 31 janvier 2020. Une date que je ne suis pas prêt d’oublier puisqu’il s’agit aussi de la date pour la soutenance de mon mémoire dans les locaux de Visiplus à Paris.

Pourquoi choisir une formation diplômante à distance ?

Qu’est-ce qui m’a poussé à faire cette formation alors que j’avais une vie personnelle et professionnelle déjà bien remplie ?

1. L’attrait pour le thème de la formation lui-même : l’entrepreneuriat

Passionné par l’innovation et le milieu des startups, j’ai eu la chance d’accompagner un client intrapreneur lorsque je travaillais au sein du groupe Bouygues.

J’ai participé à la création d’une startup favorisant l’économie circulaire dans le secteur du BTP et le réemploi des matériaux de construction. Une expérience riche et marquante dans ma vie de consultant. Cette mission a orienté mes derniers choix de carrière autour des sujets de stratégie d’entreprise dans un contexte numérique en perpétuelle évolution.

2. Un format adapté à mes contraintes organisationnelles : le digital learning

Quoi de mieux que de pouvoir développer de nouvelles compétences tout en décidant librement des moments où je peux me former ?

Le temps à consacrer à ma formation étant variable selon mes priorités pro ou perso, il m’était impossible de suivre des cours en présentiel. Grâce à ce format de formation, je pouvais suivre mes modules en vidéo à tout moment lorsque j’étais un peu disponible (ex : dans les transports en commun sur mon smartphone, lors de ma pause déjeuner, tôt le matin devant un café comme tard le soir).

3. La densité de la formation : 630 heures de cours (minimum)

Je recherchais une formation sérieuse dotée de véritables étapes de contrôle pour valider mon avancement. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que j’ai été servi.

Alors soyons clairs immédiatement : suivre une formation en Executive MBA, qui plus est à distance, c’est pas des vacances ! J’entends déjà ceux et celles qui pensent que l’on peut travailler sur sa formation tout en jetant un œil sur le petit dernier de la famille ou en suivant leur série Netflix préférée… I-m-p-o-s-s-i-b-l-e !

4. Un haut niveau d’engagement est nécessaire

Je pourrais presque vous parler d’engagement total mais en disant cela, je risquerais de vous faire partir immédiatement de cette publication. J’aimerais vous garder encore pour lire les paragraphes qui suivent :)

Tout d’abord, il y a le temps de formation. Celui qui vous sera nécessaire pour regarder l’ensemble des vidéos de cours (j’appelle cela le “temps réglementaire”, un peu comme au foot). Dans mon cas, c’était 630 heures minimum pour valider l’ensemble de la formation.

Ensuite, il y a le temps à allouer aux travaux demandés par la formation. Soit :

  1. Les exercices à chaque fin de module vidéo de formation (ils ne sont pas obligatoires mais très utiles pour mettre en pratique vos connaissances acquises du module suivi)
  2. Les QCM d’entrainement à chaque fin de module (ils ne comptent pas dans la note finale pour l’obtention du diplôme mais sont vivement recommandés pour vérifier vos connaissances) ;
  3. Les QCM de bloc de compétences (ils sont nécessaires pour valider votre formation) ;
  4. Les études de cas de bloc de compétences (elles valident vos connaissances en pratique et constituent la dernière étape pour valider un bloc de compétences) ;
  5. Le QCM final (accessible uniquement une fois que l’ensemble des QCMs et études de cas ont été réalisées) ;
  6. La rédaction de votre mémoire (un dossier professionnel de 60 pages minimum hors annexes pour exposer votre projet et qui met en scène vos connaissances acquises lors de la formation) ;
  7. La rédaction d’un support de présentation concis exposant votre travail de mémoire devant un jury composé de professionnels.

Vous êtes toujours là ? Vous ne vous êtes pas évanoui.e ?

Bravo ! Vous avez compris qu’à ce niveau de diplôme, on ne plaisante pas.

Enfin, il y a le temps nécessaire aux travaux annexes.

  1. Vos recherches d’information (à n’en pas douter, elles seront très consommatrices de temps : rechercher les informations sur l’organisation que vous allez étudier, les données relatives à son environnement, à son marché…etc) ;
  2. Vos recherches graphiques (elles seront nécessaires pour illustrer votre mémoire comme votre support de soutenance) ;
  3. Vos recherches bibliographiques / webographiques (ex : trouver les articles qui vous aideront à construire vos argumentaires, donner des chiffres concrets issus d’études sérieuses, recouper les informations provenant de différentes sources…etc) ;
  4. Vos lectures (elles seront essentielles pour nourrir votre réflexion et pour aborder plus sereinement l’exercice de rédaction du mémoire).

Tout ce temps supplémentaire n’est pas inclus dans les 630 heures évoquées précédemment. C’est la raison pour laquelle votre formation à distance vous demandera un travail et une assiduité à toute épreuve pour réussir. Pour ma part, j’avais largement dépassé les 1000 heures de formation.

Le déroulement de la formation durant l’année 2019

La formation démarre et je prends mes marques rapidement avec la plateforme d’apprentissage Visiplus Digital Learning.

Elle est simple d’usage et tout y est clairement expliqué depuis la page d’accueil où apparait le parcours de formation à réaliser.

Avant de démarrer les premiers cours, des vidéos de conférences sont proposés au visionnage en rapport avec le digital :

  • Motivation, performance et management animée par un ancien champion olympique ;
  • Gestion des tensions et de crise en entreprise animée par un ancien membre du GIGN ;
  • Prendre la parole en public par un professeur au Cours Florent ;
  • L’impact du digital sur la fonction Ressources Humaines par une consultante experte sur ce sujet.

Ces conférences permettent de mieux comprendre la posture et le rôle d’entrepreneur à l’ère du digital. Elles sont aussi très utiles pour comprendre la nécessité de développer des softskills et de les maîtriser (ex : avoir une pensée critique, être créatif dans son travail, savoir gérer des équipes,…).

En sus de ces conférences, sont proposées des vidéos qui permettent de mieux appréhender sa formation. Nommées regroupements, ces vidéos sont disponibles pour tous les cycles de formation. Elles sont présentées par des formateurs filmés dans les locaux de Visiplus :

  • Savoir comment bien s’organiser et réussir sa formation e-learning ;
  • Savoir comment réaliser des présentations professionnelles (rédiger son dossier professionnel et son support de soutenance) ;
  • Savoir comment réussir sa soutenance devant un jury ;
  • Savoir comment construire et optimiser son marketing personnel (personal branding) ;
  • Et bien d’autres…

Ces vidéos ont pour objectif d’aider l’apprenant à s’organiser et à prendre en main sa formation. Elles sont utiles tout au long de son parcours.

D’autres ressources sont également disponibles pour accompagner l’apprenant, notamment un onglet nommé “Mon classeur” dans lequel on retrouve des instructions et conseils pratiques pour réussir toutes les étapes de sa formation.

Viennent les blocs de compétences dans lesquels on retrouvera les modules de formation à réaliser pour le cycle de formation choisi.

Enfin dernier point positif : la plateforme de formation est accessible via smartphone, tablette et même depuis une box TV car le site s’adapte à l’appareil utilisé (il est responsive design). Après une grosse journée de travail en entreprise, j’ai pu terminer certains de mes modules vidéo depuis mon canapé !

Un facteur de réussite : l’accompagnement d’un tuteur expérimenté

Quelques semaines après le début de mon parcours, un tuteur de formation m’a été attribué.

Il s’agit d’un professionnel spécialisé dans le domaine de compétence visé. Son rôle est de m’accompagner durant mon cursus de formation, de s’assurer de mon rythme d’apprentissage, de m’aider dans la rédaction de mon mémoire (tant sur le fond que sur la forme), de valider la problématique à traiter ou bien encore de m’aider à préparer mon exposé pour la soutenance.

Pour se faire, j’ai disposé de 7 rendez-vous en visioconférence avec lui. Ces rendez-vous ont été autant de possibilités d’échanges sur la formation que sur les difficultés que j’ai rencontré.

Nos échanges m’ont notamment permis de prendre du recul à différents moments de mon parcours. Comme lorsqu’il a fallu identifier l’organisation pour laquelle je voulais mettre à profit mes nouvelles compétences, ou lorsqu’il fallait identifier la problématique à résoudre.

Car au-delà du soutien pédagogique, c’est bien les contacts fréquents avec mon tuteur qui ont rendu ma formation plus agréable à vivre, y compris lorsque ma vie professionnelle ou personnelle faisait cruellement augmenter ma charge mentale.

Rencontre avec mon tuteur pour bosser la soutenance sous le portrait du grand Mandela 😊👍

Rencontre avec mon tuteur pour bosser la soutenance sous le portrait du grand Mandela 😊👍

Il n’y avait pas encore de communauté organisée d’apprenants lorsque j’ai intégré mon cycle de formation. Par conséquent, les échanges avec les autres participants sur le même cycle étaient très limités. C’est sans doute un point d’amélioration pour ces formations menées à distance.

L’accompagnement de mon tuteur a été un facteur humain essentiel dans cette reprise d’études.

En conclusion

12 années s’étaient écoulées entre mon cursus de Master inachevé fin 2007 et ma reprise d’études en 2019.

Le 31 janvier dernier, je passais devant un jury pour soutenir mon sujet de mémoire et en mars, j’obtenais mon diplôme une semaine avant le premier confinement.

Si le rythme de travail a été particulièrement soutenu, je peux toutefois affirmer qu’il est bien possible de se former à distance sur des cycles de formation longs et diplômants.

Cette démarche est pertinente pour les salariés, les personnes en reconversion professionnelle ou pour des étudiants qui poursuivent leurs études supérieures.

Son format évite les déplacements et offre des gains de temps considérables pour avancer sur ses cours en toute autonomie.

Néanmoins, il faut bien peser le pour et le contre avant de s’engager sur une formation à distance. Exemple : s’assurer que votre cellule familiale est elle aussi prête à s’investir dans une telle démarche qui s’étale sur plusieurs mois. Une formation à distance est exigeante pour vous comme pour vos proches.

Enfin, le maître mot de la formation à distance est l’organisation : suivre vos modules dans l’ordre préconisé, s’aider des ressources pédagogiques ou prendre des notes et les structurer en utilisant un outil dédié sont autant d’astuces que de solutions pour bien s’organiser lors de ce long voyage.

“Mon apprentissage n’a d’autre fruit que de me faire sentir combien il me reste à apprendre”, Michel de Montaigne.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *